On a tous une histoire – Charles nous raconte la sienne

Charles Désilets

Nom : Charles Désilets
Titre : Photographe et président de Le Portraitiste Studio Inc.
Lien avec La Cité : Diplômé du programme de Photographie (2021) et donateur de la bourse Le Portraitiste

Je m’appelle Charles Désilets, j’ai 36 ans et je suis un vétéran des Forces armées canadiennes qui carbure à l’optimisme et à la passion. Pour moi, il n’y a pas de problèmes, il y a que des solutions. Donc lorsque je me fixe un objectif, j’y mets tous les efforts et le travail nécessaires pour l’atteindre. Le secondaire a été le début de mon intérêt pour la photographie et d’une grande complicité avec mon amour de jeunesse, la femme avec qui je partage ma vie depuis plus de 20 ans déjà!

J’avais 17 ans lorsque je suis devenu père pour la première fois. J’ai décidé de joindre les Forces armées canadiennes (FAC) pour subvenir aux besoins de ma famille et permettre à ma conjointe de poursuivre ses études. Durant mes deux premières années d’enrôlement, j’étais auprès de ma famille seulement la fin de semaine. J’ai ensuite été déployé trois fois en Afghanistan et deux fois en Irak. Malgré la distance qui nous a souvent séparés, nous avons réussi à fonder une belle famille de trois enfants. Je suis vraiment fier de tout ce que nous avons réussi à bâtir ensemble. Et que dire de ma femme qui, grâce à sa grande force, a toujours su concilier famille-travail.

Après 18 ans de carrière au sein des FAC, j’avais besoin de rester actif et me réorienter dans quelque chose qui piquait ma curiosité. Je voulais relever un nouveau défi qui allait me permettre de me dépasser et d’entretenir d’autres passions en même temps. J’ai donc utilisé mes habiletés d’observateur pour immortaliser et capturer en images tout ce qui m’inspirait. La photographie m’avait toujours fascinée et j’avais envie de me perfectionner dans ce domaine. Je voulais suivre une formation dans une ambiance dynamique et avec des gens aussi énergiques et passionnés que moi. Étant un collège francophone reconnu et situé dans la région d’Ottawa-Gatineau, La Cité était de toute évidence le meilleur choix pour moi.

En plus d’être bien équipée et d’avoir du matériel qu’on ne retrouve pas toujours dans d’autre institutions postsecondaires, La Cité est remplie de professeurs passionnés et expérimentés dans leur domaine. Grâce à ma ténacité ainsi qu’à l’encadrement et l’accompagnement que j’ai reçus d’eux tout au long de mon parcours, j’ai complété le programme de Photographie avec grande distinction. C’est vraiment encourageant et motivant d’apprendre de gens qui connaissent l’environnement et la réalité de la profession qu’ils enseignent. D’ailleurs, je garde encore contact avec eux et ils m’offrent toujours un soutien que j’apprécie énormément.

Depuis l’obtention de mon diplôme au printemps dernier, j’ai incorporé mon entreprise, Le Portraitiste Studio Inc. J’ai aussi décidé de partager mes connaissances avec les autres et pour ce faire, j’enseignerai des cours à double reconnaissance de crédit à des élèves du secondaire. Ceci leur permettra d’acquérir des crédits en vue de l’obtention de leur Diplôme d’études secondaires de l’Ontario et d’obtenir des crédits reconnus au programme de Photographie de La Cité. De plus, ma famille et moi sommes déménagés à Lachute. J’y ai trouvé un studio qui répondait à mes besoins et dont l’ouverture officielle est prévue pour décembre. Repartir à neuf dans une autre ville veut aussi dire nouvel environnement et nouveaux contacts. Les conseils et les références de mes professeurs me sont fort utiles et je les remercie de cette générosité. La Cité m’a donné l’opportunité de démarrer une deuxième carrière, j’aimerais faire ma part pour aider et redonner aux étudiants.

Si je pouvais avoir un impact majeur dans la société, je ferais ce qu’il faut pour diminuer le tort que nous avons fait à la planète et pour exister dans un monde où les gens vivent adéquatement selon leurs besoins. Puisque je me sens privilégié de pouvoir offrir un appui financier à quelqu’un qui en a besoin et que je sais que ce n’est pas toujours facile, je vais commencer par appuyer un étudiant de La Cité en offrant une bourse annuelle de 1 000 $. La bourse Le Portraitiste sera remise à un étudiant de deuxième année inscrit au programme de Photographie, impliqué et qui se démarque au sein de son programme. J’espère qu’elle contribuera à l’atteinte des rêves d’autres étudiants passionnés.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir jumeler ma nouvelle passion pour la moto à ma carrière de photographe. Je saisi chaque occasion pour parcourir des kilomètres, profiter des sensations que m’offrent le vent, les odeurs et les paysages et m’en inspirer. D’ici quelques années, je souhaite embaucher des passionnés de photographie à mon studio. Ça me permettrait de travailler à l’extérieur et m’aiderait sûrement à atteindre mon but ultime, photographier des célébrités, des groupes de musique, tout ce qui touche la mode, faire des campagnes spécifiques, etc. Et qui sait, peut-être faire la première page d’un grand magazine! Ce serait merveilleux d’atteindre l’indépendance financière pour faire ce qui me passionne et profiter de la vie, tout en redonnant au suivant.

À tous les passionnés de photographie, je vous encourage à commencer dès maintenant en capturant cinq images de quelque chose qui vous inspire. Amusez-vous en travaillant avec l’éclairage et les angles. Inscrivez-vous à un cours de photographie et foncez! Je vous le dis, vous ne le regretterez pas. C’est la plus belle profession du monde et croyez-moi, le monde, je l’ai vu!

Partagez !
Twitter
Linked In
Pinterest

En plus sur iddéo